01 45 27 07 33 58, Avenue de Versailles - 75016 Paris
Votre électricien à Paris
Votre électricien à Paris
Electricien Paris 15ème
Votre vote

Le 15ème arrondissement de Paris est sur la rive gauche de la Seine. C’est l’arrondissement le plus peuplé de Paris.

Nos services d’électriciens dans Paris 15ème

Nos équipes ont l’habitude du trafic routier du 15ème. Nous intervenons très rapidement dans les rues de cet arrondissement :

  • Rue de Sèvres.
  • Avenue de Saxe.
  • Boulevard Montparnasse.
  • Avenue de Suffren.

 

Pas de soucis pour effectuer un dépannage d’urgence en électricité sur ces rues ou toutes autres.

Le tableau électrique s’installe à l’intérieur de l’habitation. Il est à la charge du propriétaire et doit être soumis à la norme NF C 15-100. Installez-le, si possible, dans un endroit discret.
Aujourd’hui, les interrupteurs savent se faire décoratifs et se coordonnent avec votre intérieur.
L’alimentation électrique d’un logement est assurée par un compteur et un disjoncteur général (les plus récents sont différentiels), installés et plombés par EDF. C’est à partir des bornes de sortie de ce disjoncteur général que commence l’alimentation de la maison, qui incombe au propriétaire des lieux.

Un câble part de la sortie du dis-joncteur général et alimente le tableau de répartition. Ce câble peut se composer — soit de deux conducteurs (un phase et un neutre) lorsque l’alimentation est monophasée (cas le plus fréquent en installant domestique);  soit de quatre conducteurs (trois phases et un neutre) pour une alimentation en triphasée.
Le distributeur constitue le coeur de l’installation, puisque c’est du tableau de répartition que paf Lent tous les circuits d’alimentation de toutes les pièces de la maison et éventuellement du jardin. Il regroupe les protections de l’installation (disjoncteurs divisionnaires ou coupe-circuits à fusibles, disjoncteurs différentiels), tous les organes de régulation, ainsi que les automatismes (contacteurs, télérupteurs…). 11 se place à proximité du compteur et du disjoncteur principal, à une hauteur comprise entre 1 m et 1,80 m. Il existe des tableaux de différentes tailles, avec ou sans porte, permettant l’intégration d’un nombre plus ou moins important de modules d’appareillages. Tous les circuits électriques de la maison et les appareillages de protection partent du tableau.

On peut acheter un tableau vide, à fixer en saillie ou à encastrer, normal ou étanche (pour locaux humides tels que cave, buanderie…). Un tableau vide se compose d’une carcasse, découpée et prête à équiper selon les besoins. Il offre plus de place pour le montage (capacité allant de un module à trois fois treize modules (pour les grandes demeures). L’utilisateur peut y intégrer les modules qui conviennent à son installation domestique : porte-fusibles, disjoncteurs, interrupteurs, barrettes de raccordement…
D’autres tableaux sont vendus équipés d’appareillages montés et pré câblés : protection des personnes et des circuits, com-mande autonome du chauffe-eau, des prises de courant…

L’installation
Le schéma que nous proposons est l’exemple d’une installation électrique domestique conforme à la norme NF C 15-100, avec protection des personnes, des biens et des circuits.

Il est interdit d’installer un tableau de répartition dans la salle de bains, à l’extérieur, au-dessus d’un point d’eau, au-dessus d’un appareil de chauffage ou de cuisson, dans les toilettes, les chambres, les escaliers.

Prenez contact votre dépannage

Il est à savoir que nous effectuons autant les dépannages d’urgences que les installations électriques initiales.