01 45 27 07 33 58, Avenue de Versailles - 75016 Paris
Votre électricien à Paris
Votre électricien à Paris

Si vous devez vendre ou acheter un logement, la mise aux normes électriques est l’une des premières choses desquelles vous devez vous soucier. Il en va de la sécurité des biens et des personnes, alors soyez-en conscient ! Si vous avez des doutes sur la conformité de votre réseau électrique, n’hésitez pas à faire appel à un électricien compétent. En France, 25% des logements ne sont pas aux normes de conformité électrique. De même, 25% des incendies domestiques sont causés par des systèmes électriques défectueux. Mais comment être aux normes ?

La norme électrique NF C 15 – 100

Dans l’hexagone, la norme principale qui règlemente les systèmes électriques dans les logements arbore un nom mélodieux : NF C 15 – 100. Cette norme électrique comporte, en bref, 7 points essentiels de conformité d’un logement :

  1. Il doit exister un schéma d’installation électrique ;
  2. Tous les circuits électriques de l’installation doivent être protégés par des dispositifs différentiels à courants résiduels (DDR) de 30 milliampères (mA). En bref, chaque circuit doit se trouver sur votre gaine électrique, et doit pouvoir être désactivé par un disjoncteur ;
  3. Il doit exister une gaine électrique (vous vous en doutiez sans doute). Celle-ci doit être de type Gaine Technique Logement (GTL), et réunir tous les courants forts et faibles du réseau ;
  4. La norme électrique stipule également le nombre de prises et de points lumineux qu’il doit y avoir dans un logement. Par exemple, une cuisine doit comporter six prises, une chambre trois. Dans un séjour, doit y avoir une prise au moins tous les 4 m². Un réseau électrique doit comporter au moins quatre circuits spécialisés pour l’électroménager ;
  5. Toutes les prises de terre doivent être interconnectées. Un bon électricien peut vous conseillez si vous avez des problèmes d’isolation ;
  6. Les pièces humides (salle de bain, toilettes) doivent présenter des liaisons équipotentielles, afin d’éviter l’électrocution ;
  7. Toutes les prises doivent présenter des gaines de protection, pour la même raison.

En outre, il existe trois points facultatifs pour la mise aux normes. Tout dépend de l’appréciation de l’électricien :

  1. Si vous vous chauffez avec des chauffages électriques, le circuit doit être adapté selon la puissance des radiateurs utilisés ;
  2. Certaines prises peuvent s’avérer obsolètes, il faut alors les remplacer ;
  3. Pour certains logement, un parafoudre est obligatoire.

Pour attester de la mise aux normes électriques, l’intervention d’un électricien est obligatoire

En France, la plupart des logements vieux de plus de trente ans ne sont plus aux normes électriques. La raison en est que la consommation électrique a énormément augmenté depuis la fin du XXe siècle, et que les circuits des années 80 ne sont tout simplement plus adaptés. En outre, en cas de vente d’un logement vieux de plus de 15 ans, il est obligatoire d’effectuer un diagnostic de votre installation électrique. Si vous avez une expérience dans le domaine de l’électricité, vous pouvez vérifier vous-même que les normes susmentionnées sont à jour. Cependant, vous ne pourrez pas attester officiellement la conformité de votre installation électrique : seul un électricien agréé peut le faire. De même, un électricien compétent pourra procéder aux travaux de rénovation nécessaires.

Mais comment trouver un électricien compétent et honnête ?

Il existe plusieurs moyens de trouver des électriciens compétents et honnêtes dans les 12e, 14e, et 15e arrondissements de Paris, par exemple. Ces artisans pourront faire un devis et un diagnostic de votre réseau électrique. Attention aux arnaques cependant ! Une bonne manière de différencier le bon grain de l’ivraie est de s’enquérir auprès de l’électricien de la disponibilité d’un certain nombre de documents (quatre pour être précis).

Pour intervenir légalement dans votre domicile, un électricien doit contracter deux assurances :

  • l’assurance décennale, qui couvre l’ensemble des travaux électrique dans un domicile. Elle engage la responsabilité de l’électricien sur les installations neuves ou en rénovation ;
  • l’assurance biennale, qui couvre les interventions ponctuelles sur un système électrique déjà en place.

Ces assurances protègent votre logement contre des dommages éventuels lors d’une intervention. On vous conseille aussi de demander deux documents importants à l’artisan :

  • l’attestation d’assurance, qui certifie que l’entreprise a souscrit à la Responsabilité Civile Professionnelle (RCP) ;
  • l’attestation de conformité de l’installation, qui certifie que les travaux effectués chez vous respectent les normes de sécurité.

Dans le cas où l’électricien ne pourrait pas vous fournir ne serait-ce que l’un de ces quatre documents, méfiance !

Conclusion : faites appel à un électricien compétent pour le contrôle et la remise aux normes électriques de votre logement

Malgré la concurrence effrénée qui sévit sur internet, il est possible de trouver un électricien qui puisse vous fournir un diagnostic de votre réseau électrique, et ce, pour des tarifs honnêtes. Vous pouvez vous renseigner auprès de vos amis, de votre famille, ou encore de votre syndic, afin qu’ils vous recommandent un professionnel de qualité. Si vous souhaitez trouver un électricien par internet, suivez nos conseils dans cet article. Un électricien compétent vérifiera si votre logement est à jour sur la conformité électrique selon la norme NF C 15 – 100, et pourra ensuite vous fournir une attestation officielle de conformité.