01 45 27 07 33 58, Avenue de Versailles - 75016 Paris
Votre électricien à Paris
Votre électricien à Paris

Le scénario vous est certainement familier : un soir, vous êtes en train de dîner chez vous, quand, tout à coup, l’électricité coupe. Dans cette situation il n’est pas forcément nécessaire d’appeler un électricien compétent (c’est même assez rare). Dans cet article, on vous donne quelques astuces.

1.Regardez par la fenêtre !

D’abord il vous faut regarder par la fenêtre, non pas pour observer les oiseaux (même si ça peut être plaisant) mais les lampadaires et les fenêtres de vos voisins. S’il fait nuit et que les lampadaires et les fenêtres de vos voisins sont éteints, alors il s’agit d’une panne de quartier, et ce n’est pas de votre faute. Il ne vous reste qu’à vous mettre en position de méditation en attendant qu’Enedis règle le problème. Sachez que si la panne dure plus de six heures, Enedis est obligé de vous indemniser sans qu’aucune démarche ait à être effectuée.

2. Ouvrez votre compteur pour déterminer la source de la panne électrique

Si tout est normal au dehors, il semble malheureusement que ce soit vous le problème (nous en sommes navrés…). Précipitez-vous alors sur votre compteur électrique. En général, le disjoncteur général sera sur O au lieu de I : c’est parce qu’il a sauté. S’il a sauté, c’est parce qu’il y a probablement trop d’appareils électriques branchés et en fonctionnement dans votre appartement. Alors, la chose la plus simple, la plus économique, et la plus écologique à faire, consiste à en éteindre environ un tiers. Les pannes de ce type arrivent le plus souvent quand on fait la cuisine et que toutes les lumières et les chauffages sont allumés. Dans 90 % des cas, c’est la cause d’une coupure, et cela doit vous pousser à remettre en question votre consommation d’énergie. Méfiez-vous également des multiprises qui surinvestissent le réseau au-delà de ses capacités.

Scénario plus rare : si vous avez éteint quelques appareils, mais que la coupure persiste, c’est peut-être un appareil en particulier qui est fautif. Dans ce cas, il faut laisser le disjoncteur général sur O, puis couper tous les petits disjoncteurs. Ensuite, remettez le principal sur I, puis remontez chaque petit disjoncteur les uns après les autres. Le premier qui fait sauter le courant est le criminel. Regardez le petit dessin au-dessus du disjoncteur afin de pouvoir le repérer dans l’appartement. Si c’est un objet quelconque (une lampe) vous pouvez la faire réparer. S’il s’agit d’un radiateur ou d’un four, c’est soit l’objet lui-même qui est fautif, soit la prise. Il faut alors peut-être faire intervenir un électricien. Une remise aux normes de votre réseau est peut-être nécessaire. Une multiprise est peut-être la coupable (voir plus haut). Pour en savoir plus sur comment rechercher la source d’une panne, consultez cet article.

Si vous avez le sentiment que vos appareils électriques fonctionnent moins bien, il s’agit peut-être également d’un problème de sous-tension. Cela veut alors dire que votre compteur travaille au-delà de ses capacités. Sur un compteur Linky, l’écran affichera notamment la mention : « PUISS DÉPASSÉE ». Il faut alors contacter votre fournisseur afin de lui indiquer une révision à la hausse de votre consommation.

3. Avez-vous payé vos factures ?

Question toujours bonne à poser. Normalement, votre fournisseur est légalement tenu de vous informer d’une coupure environ un ou deux mois à l’avance en cas d’impayé. Vous aurez d’abord un courrier informatif du fournisseur au bout de 14 jours, puis un délai supplémentaire pour payer de 15 jours. Ensuite, dans les 7 jours, vous recevrez un courrier vous informant de la coupure. Puis, sous 20 jours, la coupure sera effective. Si vous êtes dans une situation précaire, un délai de 15 jours supplémentaires vous sera accordé. Sachant également qu’il est interdit à un fournisseur de vous couper l’électricité du 1er novembre au 31 mars, à cause de l’hiver.

Conclusion : pour une panne électrique, n’appelez un électricien qu’en dernier recours

Si vous êtes victime d’une panne électrique, la raison en est votre consommation dans 90 % des cas : il y a simplement trop d’appareils branchés en même temps qui surinvestissent votre compteur. Faites passer le disjoncteur général de O à I, et éteignez un tiers des appareils. Si le disjoncteur continue à faire des siennes, suivez les instructions énoncées dans cet article. Il se peut également qu’il s’agisse d’une panne de quartier (regardez par la fenêtre !). Si malgré tout cela, les pannes électriques continuent à arriver fréquemment, n’hésitez pas alors à faire appel à un électricien compétent dans votre quartier. Il existe des professionnels de confiance dans les 11e, 15e, et 16e arrondissements de Paris. Il en existe également à Vincennes.