01 45 27 07 33 58, Avenue de Versailles - 75016 Paris
Votre électricien à Paris
Votre électricien à Paris

Lorsque l’électricité coupe chez nous, ou que le disjoncteur saute, nous sommes toujours pris par surprise. Nous avons tellement l’habitude que tout fonctionne correctement, que nous finissons -et c’est bien naturel- par prendre l’électricité pour acquise. C’est pourquoi, lorsqu’une panne électrique survient, qu’un appareil s’éteint, ou que les plombs sautent, on peut céder à la panique, ou au pessimisme. Pourtant, dans la vaste majorité des cas, la solution à notre problème est très simple, et nous pouvons la trouver nous-même. Les installations électriques des logement français sont effectuées et supervisées par des électriciens expérimentés. S’il existe un problème, il est plutôt à chercher dans notre consommation, plutôt que dans leur travail.

Résoudre soi-même un panne électrique : procéder consciencieusement et par étape

Si une lampe s’éteint par exemple, il faut remonter la chaine électrique. Écoutez d’abord si l’ampoule est cassée en la secouant à votre oreille ; si c’est le cas, remplacez-la. Si ça ne fonctionne toujours pas, la lampe est peut-être fautive. Branchez un autre appareil sur la prise. Si l’appareil B ne fonctionne pas, allez chercher dans le disjoncteur, et vérifiez bien que toute les interrupteurs sont relevés. Si c’est le cas, alors votre panne électrique requiert peut-être l’intervention d’un électricien. Cette procédure est simple, et pourtant, les gens oublient souvent d’y procéder. Elle est aussi bien valable pour des appareils basiques comme les lampes, que pour des appareils plus complexes. Évidemment, si tous les plombs sautent en même temps, le problème est surement du côté du disjoncteur, alors n’y passez pas par quatre chemins !

La surconsommation : la cause numéro 1 des pannes électriques

Dans la vaste majorité des cas, les pannes électriques sont dues à une surconsommation inconsidérée : trop d’appareil branchés et allumés en même temps. Il y a les lampes, évidemment, mais les appareils les plus gourmands sont à chercher dans la cuisine : la machine à laver, le lave-linge, la cuisinière, et autres fours. Sans oublier les radiateurs dont on a tendance à abuser l’hiver. En cas de surconsommation, le disjoncteur principal saute. Il suffit de le rallumer, et d’éteindre environ un tiers des appareils en utilisation. Si vous estimez avoir une consommation raisonnable, mais que les coupures se font trop courantes, il faut peut être demander une augmentation de la puissance à votre compagnie fournisseuse, ou bien installer des délesteurs sur le tableau électrique. Ces appareils identifient et coupent les circuits non prioritaires en cas de surconsommation, par exemple, le ballon d’eau chaude. A titre informatif : la plupart des logements sont alimentés à hauteur de 6 kilovoltampères (kVA) ; on passe à 9 kVA pour les logements de plus de 100 m².

Il existe aussi les cas, somme toute assez rares, dans lesquels l’électricité ne fonctionne plus, sans que le disjoncteur ait sauté. Allez frapper chez vos voisins pour leur demander si la panne électrique est aussi chez eux : il s’agit peut-être d’une panne d’immeuble ou de quartier. Dans ces cas-là, le mieux est souvent de prendre son mal en patience : en général, l’électricité revient dans l’heure qui suit la panne électrique.

Repérer une panne électrique avec les disjoncteurs divisionnaires

Si le disjoncteur principal est OFF, c’est que les plombs ont sauté chez vous. Dans le cas où vous le ré-enclenchez et qu’il saute directement, éteignez absolument tous les petits disjoncteurs divisionnaires. Enclenchez ensuite le principal, puis chaque petits les uns après les autres. Le premier qui fait sauter les plombs est responsable de la panne électrique. Il s’agit souvent d’un appareil mal isolé. En outre, méfiez-vous des multiprises ! Elles nous poussent à sur-utiliser une prise au-delà de sa puissance prévue.

Conclusion : faites appel à un électricien dans les cas de force majeure

Si vous avez procédé à tous les conseils dispensés dans cet article, mais que votre panne électrique persiste, vous avez alors besoin d’un électricien. Pour rappel : si vous faites appel à un professionnel, c’est que la panne ne vient ni des appareils, ni de votre consommation, ni du disjoncteur principal, ni des disjoncteurs divisionnaires. Elle vient alors peut être de l’isolation électrique, des prises elles-mêmes, ou encore de la plomberie

Dans ce cas, mieux vaut faire appel à un électricien expérimenté qui saura intervenir avec la bonne expertise et les bons outils. Des électriciens consciencieux peuvent intervenir, par exemple, dans les 12e, 14e, et 15e arrondissements de Paris. Si votre problème est sérieux, n’hésitez pas à vous offrir leurs services.