01 45 27 07 33 58, Avenue de Versailles - 75016 Paris
Votre électricien à Paris
Votre électricien à Paris

Depuis quelques années, le radiateur électrique s’est peu à peu imposé comme le choix par excellence en ce qui concerne le chauffage. L’amélioration de l’isolation des logements en fait une option très attractive, aussi bien sur le plan économique qu’écologique. Finies les factures qui crèvent le plafond ! Par ailleurs, l’électrique s’impose également comme étant la solution la plus écologique. En effet, aujourd’hui en France, l’électricité provient majoritairement du nucléaire, qui est, rappelons-le, une énergie totalement décarbonée. Par ailleurs, le radiateur électrique est beaucoup simple d’installation et d’utilisation que son équivalent fioul, par exemple. Il constitue enfin une solution souvent plus esthétique. Mais quel modèle de radiateur électrique choisir alors ? Un électricien compétent et agréé pourra vous donner tous les éléments de réponse à cette question.

Il existe des professionnels de confiance pouvant intervenir en urgence dans les 5e, 11e, et 15e arrondissements de Paris, par exemple, et ce, pour des tarifs plus que raisonnables. Dans cet article, on peut commencer par vous donner quelques éléments : il existe notamment trois solutions populaires.

1.Choisir le radiateur électrique à convecteur

Le convecteur électrique aspire l’air froid par le bas, et le réchauffe, pour enfin le restituer par la grille du haut. Il s’agit d’une solution simple et pratique : en général ce type de radiateur est léger et compact. Il est également très simple d’installation, et très économique à l’achat. Il présente, en revanche, quelques inconvénients : d’abord son chauffage n’est pas très uniforme. De plus, il s’agit d’un modèle assez énergivore, qui requiert une isolation impeccable. Enfin, la remontée de l’air chaud aura tendance à amener avec elle de la poussière. Ce n’est donc pas idéal pour les personnes asthmatiques !

2. Le panneau rayonnant

Le panneau rayonnant diffuse la chaleur grâce à une plaque chauffée par une résistance. La diffusion de la chaleur est faite aussi bien par convection que par rayonnement. La sensation de chauffe qu’offre ce type de modèle peut être comparée au rayonnement du soleil. Ainsi, le chauffage est bien plus homogène qu’avec un radiateur à convecteur électrique. Le panneau rayonnant est en effet bien plus performant et moins énergivore que ce dernier. En outre, l’installation en est aussi rapide. Seul inconvénient : si la montée de la température est très rapide, cette température peut vite s’avérer trop intense pour certaines personnes. Il faut alors tester pour être sûr !

3. Le radiateur électrique à inertie

Pour ce type de radiateur, il nous faut évoquer deux technologies. Il faut distinguer l’inertie sèche de l’inertie fluide : la première fait chauffer de la céramique, de la réfractite, de la fonte, ou encore de la pierre. La seconde, quant-à-elle, fait chauffer un fluide colporteur (de la glycol, ou de l’huile par exemple…). Le corps de chauffe accumule la chaleur et la diffuse de manière très homogène. Il peut également être accompagné d’un film chauffant par exemple, ou encore d’une résistance surfacique afin d’optimiser l’apport de chaleur.

Comme ses congénères, le radiateur à inertie peut être installé rapidement ; il permet également plus d’économies d’énergie que les deux modèles susmentionnés. Sa chaleur, en plus d’être homogène et stable, continue d’être diffusée après l’arrêt du radiateur. Dans le cas d’un radiateur à inertie mixte, la montée de température est immédiate. Deux inconvénients cependant : le prix onéreux à l’achat, et la déperdition de chaleur par l’arrière qui nécessite une isolation impeccable.

Conclusion : pour choisir votre radiateur électrique, étudiez vos besoins

Les trois options de radiateurs électriques présentées dans cet article sont à considérer selon vos besoins au quotidien. Pour un chauffage d’appoint peu onéreux, optez pour un radiateur à convecteur. En revanche, s’il s’agit du chauffage de tout votre appartement, considérez peut-être le radiateur à inertie. En gardant tout de même en tête la déperdition d’énergie possible en cas de mauvaise isolation par l’arrière ! Le choix de la puissance de votre radiateur est également un critère important :

  • pour moins de 10 m², optez pour une puissance de 500 W ;
  • entre 10 et 15 m², optez pour 1 000 W ;
  • entre 15 et 20 m², 1 500 W ;
  • entre 20 et 30 m², 2 000 W ;
  • entre 30 et 40 m², 3 000 W.

Pour plus de renseignements sur le choix de votre radiateur électrique, n’hésitez pas à faire appel à un électricien compétent et agréé près de chez vous. Nous saurons vous conseiller la meilleure option selon vos besoins. Dans cet autre article, on vous donne des conseils afin de trouver le meilleur électricien possible en Ile-de-France.